Bienvenue à Nods

Vous avez choisi le village de Nods pour un séjour, y habiter ou simplement y passer rapidement, à votre gré. Vous décidez d’y revenir et vous faites votre recherche sur ce site qui je l’espère, répondra à vos attente.

Après cette première approche, vous trouvez un village qui se développe dans un cadre idyllique, entre les lacs et la montagne, le Chasseral en particulier. Perché sur le haut du Plateau de Diesse, d’un coup d’œil, vous découvrez la chaine des Alpes du Säntis au Mont Blanc. Vous vous interrogez sur le nom des sommets bien visibles des Préalpes, de même que sur les localités qui s’étalent sur le Plateau Suisse. Vous reconnaissez les lacs de Neuchâtel et de Morat.

Si vous séjournez à Nods, vous découvrez les caractéristiques d’un village agricole ; des fermes, des bâtiments entretenus et rénovés qui soulignent l’architecture de plusieurs siècles. La vie associative est encore bien ancrée et l’on y trouve un grand choix de loisirs et de détente.

Les infrastructures garantissent une autonomie essentielle pour les résidents. Les accès vous permettent de rejoindre rapidement les grands centres, soit à une vingtaine de km de Bienne ou de Neuchâtel et 50 km de Berne. Vous pouvez vous arrêter à l’Hôtel du village ou à l’Hôtel du Chasseral où vous serez bien accueillis.

Au village, vous rencontrerez des gens proches de la terre, accueillants avec qui le contact gagne à se développer.

Laissez-vous tenter, suivez ce site et faites votre choix pour un détour par Nods, vous y reviendrez !

Le Maire Willy Sunier

ACTUALITÉS

Horaires de la déchetterie

La déchetterie de Nods est ouverte tous les lundis et samedis des semaines paires, soit les jours mentionnés sous ce lien :

OFFICIEL

Historique

Dans les premiers siècles de notre ère, le Plateau de Diesse - tout comme une bonne partie de la Suisse actuelle - était rattaché à l'Empire romain. Il était recouvert d'épaisses forêts où vivaient - en plus du gibier que l'on trouve encore de nos jours - des ours, des sangliers et autres. Les Romains y avaient aménagé une voie de communication qui reliait Neuchâtel à Soleure, avec un relais fortifié à Diesse. C'était la ``Via d'Etra``, dont il reste le chemin des Mulets actuel.

Dans les premiers siècles de notre ère, le Plateau de Diesse – tout comme une bonne partie de la Suisse actuelle – était rattaché à l’Empire romain. Il était recouvert d’épaisses forêts où vivaient – en plus du gibier que l’on trouve encore de nos jours – des ours, des sangliers et autres.

Les Romains y avaient aménagé une voie de communication qui reliait Neuchâtel à Soleure, avec un relais fortifié à Diesse. C’était la “Via d’Etra”, dont il reste le chemin des Mulets actuel.

Au début du XIIe siècle, le Plateau de Diesse devint propriété de l’Evêché de Bâle, qui partageait d’ailleurs ses droits avec les comtes de Neuchâtel. Par le jeu des héritages, les droits de la maison de Neuchâtel passèrent successivement aux comtes de Nidau (1216), puis à la ville de Berne (1375). Cet état subsista jusqu’à la chute de l’Evêché de Bâle.

Le village de Nods a dû être fondé vers le XIe siècle après l’invasion des Francs. Les avis sur l’étymologie de son nom divergent. Les uns prétendent qu’il est tiré du romain “Senturcenos”, tandis que les autres pensent qu’il vient de “Neu-Diesse” (du fait que Nods aurait été la première commune organisée avec maire après Diesse), qui devient Nœuds, puis Nods.La paroisse catholique de Nods fut rattachée à celle de Diesse juste avant la Réforme et le resta jusqu’en 1798, année de la suppression de l’Evêché de Bâle.Les Bourgeois de Nods participèrent à la bataille de Morat sous la bannière de la Neuveville. Ils renoncèrent aux canons qui faisaient partie de leur butin de guerre et qui étaient trop lourds pour êtres ramenés sur le Plateau. Ils se contentèrent d’armes légères et d’une bannière bourguignonne.En 1797, Nods fut incorporé au département du Mont-Terrible et annexé à la France.Par le traité de Vienne de 1815, l’ancien Evêché de Bâle – Nods compris – fut rattaché au canton de Berne.Le 23 août 1798, le village fut ravagé par un incendie qui détruisit 27 maisons

Lors des plébiscites de 1974 et 1975 sur la Question jurassienne (maintien dans le canton de Berne ou rattachement à un nouveau canton du Jura à créer), le district de la Neuveville – et la commune de Nods qui en fait partie – ont opté pour la première solution. Tous deux sont donc restés bernois.

En 1988, jumelage avec la commune française de Nods sise dans le département du Doubs.

Sociétés locales

FSG Gymnastique

Rémy Geissbühler Les Combes 115
2518 Nods
Tel. 079 670 43 67

Société de Tir

Stauffer Maurice Franc-Alleu 1
2523 Lignières
Tel. 032 751 48 78

Samaritains

Sunier André (fils de Pierre)
Chemin du Stand
2518 Nods
Tel. 032 751 41 81

Écoles

Communauté scolaire du Plateau de Diesse

Déchetterie

Déchetterie

Place du Village 5
Ouverture le lundi de 08 h 00 à 12 h 00,
le samedi des semaines paires de 08 h 00 à 12 h 00.

Éco-point

Déchets compostables ménagers Gazon
Route de Lignières 22

Seuls les déchets verts doivent êtres déposés dans la benne à disposition. Les branchages sont interdits. Les branches sont à déposer près du stand de tir sur la place du foyer du 1er août. Une vignette forfaitaire annuelle de CHF 80.- par ménage est obligatoire pour tout utilisateur de cet écopoint. Il est strictement interdit de déposer tout autre objet dans la benne à déchets verts.